Cette soirée a surtout été consacrée à une partie de Drums e& Shakos Large Battles.

Cette partie entre Alain et Jean Luc a été assez épique et très intéressante à plusieurs niveaux.

D’abord pour l’intégration des règles qui nous a permis de voir qu’il faut compter autour de 3h pas plus pour faire une partie complète. Ensuite pour découvrir et confirmer la profondeur du jeu et la tension omniprésente des risques à prendre…Avec un rendu très satisfaisant de la « fragilité  » de la cavalerie et de son emploi.
Par contre, nous avons décidé de modifier quelque peu les effets de l’artillerie qui s’avère peu ou pas efficace au regard de la période jouée.
Cette partie a cependant été jouée avec les règles de base et mettait aux prises Russo-Prussiens contre Français.

Si mes Russes avaient réussi à enfoncer l’aile droite française la partie aurait basculé là. Un bataillon d’infanterie légère français juché sur une colline a tenu bon face aux cavaliers et, épaulé ensuite par un carré d’infanterie, a « bouclé » la position en se mettant lui aussi en carré.
Au centre, les deux lignes se percutent et les français « déterminés » emportent le combat…Mon aile droite et ma réserve ayant été assez sous exploitées par divers échecs d’activation…
Blucher n’était pas au mieux de sa forme !!
Appliquant à la lettre les conditions de victoire de la règle, mes diverses pertes enregistrées à gauche et au centre voient ces brigades « ébranlées » et donnent avec l’ensemble des pertes enregistrées, une division battue bien avant que l’on atteigne un anéantissement de celle-ci.
Nul besoin donc de viser la destruction complète d’une brigade pour gagner à ce jeu mais plutôt gérer les pertes et enfoncer le « clou » là où l’adversaire commence à perdre pied !!

J’ajoute qu’au-delà du jeu lui-même, l’ambiance habituelle de ces parties entre joueurs pratiquant le « fair-play » fait que l’on passe à chaque fois un moment excellent.
La seule déception à ce jeu , à mon goût, est qu’on a à chaque fois la frustration que ce bon moment est passé presque trop vite et que déjà on pense à la prochaine partie…addictif !!